Pau, le sprint

Avec les blancs dans une Najdorf, Maxime Vachier-Lagrave n’a pu venir à bout de Bauer. Ce n’est pas faute d’avoir essayé. Et ce qu’il craignait est arrivé : Bacrot opposé à Abergel prend le point entier. Les deux adversaires sont au coude-à-coude. Il reste deux parties : hormis celle qu’ils doivent jouer entre eux, Maxime Vachier-Lagrave doit être opposé à Abergel et Bacrot à Apicella.

Dans le A, les 130 se rapprochent.

Une position critique de la partie de Maxime Vachier-Lagrave contre Bauer…et de la partie du lendemain, du même, gagnée contre Abergel alors que Bacrot gagnait aussi.

  Avec les blancs, contre Bauer

Dans cette position les blancs jouent….Cxe6

La partie continue par 17..Dxe6 18.Fxd6 Fxd6 19.The1 Fxf4+ 20.Rb1 Fxd3 21.Txe6 etc..
Dame et tour contre deux tours, 2 pièces, puis dame et 2 pions passés contre tour et 2 pièces. Les blancs pressionnent…mais nulle en 60 coups

Avec les noirs contre Abergel (R10)


26. ..Dd7

La partie continue par 27.Txg7 Les noirs doivent poursuivre leur attaque (si 27.Td4 Cd5 et les noirs dominent) Dd3+ 28.Ra2 Cd5 29.Tg4 les noirs sont fichus mais il fallait bien exfiltrer la tour. Le reste est un « faites-vous la main » 3 étoiles.

Sur 27…Dd1+ (au lieu de Dd3+) 28.Ra2 Cd5 29. Cg5 semble être une ressource inespérée.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Pau, le sprint

Les commentaires sont fermés.